Articles

©Image d'illustration
Portraits de jeunes montés en mosaïque

Burkina Faso : ces jeunes qui ont marqué 2021

Le 5 janvier 2021, Studio Yafa publiait une liste de 10 jeunes à suivre au cours de l’année. Parmi eux, il y avait des artistes, des chercheurs, des journalistes, des politiques, des sportifs et des entrepreneurs. A l’heure du bilan, on peut dire que votre média ne s’était pas trompé dans son casting. Parmi ces 10 jeunes, certains ont effectivement marqués de leur empreinte 2021.

 Hugues Fabrice Zango : premier médaillé olympique de l’histoire du Burkina Faso

Hugues Fabrice Zango incarnait l’espoir de tout un peuple aux jeux olympiques de Tokyo au Japon au mois d’août 2021 et il n’a pas déçu. Même si finalement il n’a obtenu que la médaille de bronze, cette médaille a le goût de l’or pour le jeune homme de 28 ans et pour son Burkina Faso. En montant sur le podium de l'épreuve d'athlétisme, l’athlète burkinabè qui écrit en parallèle une thèse en génie électrique à l'université d'Artois en France a décroché la toute première médaille olympique de l'histoire de son pays. En effet, depuis 1972 et sa première participation aux Jeux de Munich, jamais le pays des hommes intègres n'avait obtenu de médaille. C’est désormais chose faite avec Hugues Fabrice qui a désormais le regard tourné vers les JO de 2024 à Paris.

Kayawoto : Premier album et premier concert géant

En 2020, il avait promis du « lourd » à ses fans, les Maoulandais. A seulement 26 ans, le jeune rappeur burkinabè a tenu sa promesse à travers la sortie officielle de son nouvel album baptisé « Maouland », le 26 février 2021 à Ouagadougou. Il faisait ainsi son entrée dans le rap de son pays avec son premier album et un clip tourné à Dubaï. Comme pour marquer déjà les esprits, le « Rakanrabiiga » du titre d’un de ses opus a fait salle comble à son tout premier concert d’envergure le samedi 12 juin 2021 au palais des sports de Ouaga 2000. Avec son seul Album, il était nominé dans cinq catégories au Kundé 2021.

Lire aussi : Sommet Afrique-France : « J’avais des choses à dire… », Eldaa Kouama - Studio Yafa - Information & Dialogue au Burkina Faso

Eldaa Ragnimwendé Koama : Même pas peur devant Emmanuel Macron

A 26 ans, la jeune burkinabè fait partie de la dizaine de jeunes hommes et femmes d'horizons divers choisis pour participer à la séance plénière de la nouvelle version du Sommet Afrique France aux côtés du président français Emmanuel Macron le 8 octobre dernier à Montpellier. L’intervention de celle qui est engagée dans l’entreprenariat numérique et social a fait le buzz sur les réseaux sociaux. Morceaux choisis : « si la relation entre les pays d'Afrique et la France était une marmite, sachez qu'elle est très sale, cette marmite (…) Si vous refusez de la laver, si vous voulez quand même préparer là-dedans, je ne mangerais pas, nous ne mangerons pas, l'Afrique ne mangera plus! », avait-elle lancé au président Macron. Coach et formatrice, Ragnimwendé Eldaa Koama est entrepreneure dans l'évènementiel et présidente de l'association Fenêtre d'Afrique qu'elle a fondée, dont l’objectif est de promouvoir le patrimoine africain.

 Mariam Ouédraogo : La meilleure journaliste burkinabè 2021

Annoncée en début d’année pour être dans les starting-blocks en vue des concours les plus prestigieux du journalisme au Burkina et ailleurs, Mariam Ouédraogo n’a pas fait mentir les pronostics. En effet, la jeune journaliste du quotidien de service public burkinabè Sidwaya est la toute première lauréate du prix Marie Soleil Frère de la meilleure journaliste 2021 dans la catégorie presse écrite/presse en ligne. C’est pour son œuvre ‘’les actions des groupes terroristes : les hommes armés non identifiés violent les femmes’’,  qu’elle a été récompensée. Déjà en 2017 et en 2020, elle avait obtenu le prix spécial Norbert Zongo de la meilleure journaliste avec respectivement ses œuvres « Femmes sans domicile fixe à Ouagadougou : elles vivent et procréent dans la rue » et « Enfant né de la prostitution : ces nourrissons qui traînent sur le trottoir ».

Lire aussiBurkina : 10 jeunes à suivre en 2021 - Studio Yafa - Information & Dialogue au Burkina Faso

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse