Articles

©Issouf SANOGO / AFP
Issa Kaboré compter progresser avec l'Olympique de Marseille

Issa Kaboré, parcours d’un talent précoce

Sociétaire de l’Olympique de Marseille depuis le mercredi 17 Août 2022, le jeune Issa Kaboré passe un nouveau cap dans sa carrière à 21 ans. Le joueur formé par le Centre Noaga Ouédraogo et le Rahimo FC, connaît une progression fulgurante.

« C’est un rêve qui devient réalité ». Tels sont les premiers mots du jeune Issa Kaboré, nouveau sociétaire de l’Olympique de Marseille, le seul club français vainqueur de la Ligue des champions. Le Burkinabè est prêté par Manchester City depuis le mercredi 18 août 2022 pour une saison.

Né le 12 mai 2001 à Bobo Dioulasso, Issa Kaboré est repéré lors d’un test de recrutement au centre Noaga Ouédraogo de Bobo Dioulasso. Cette académie est fondée par l’ancien international et capitaine de l’équipe nationale du Burkina Faso Rahim Ouédraogo. Issa Kaboré fait partie des gamins intéressés à rejoindre ce centre lorsque celui-ci organise un test de recrutement. Après une journée de détection, Kaboré n’est pas retenu. Mais, coup de chance. Le jeune homme a tapé dans l’œil de Brama Traoré, ancien footballeur international et entraîneur de football.

Un garçon au fort potentiel

« J’ai été marqué par sa vitesse de réaction, d’anticipation, de programmation. J’ai vu qu’il était très vif et très intelligent. Il arrivait à manier le ballon comme on lui demande. J’avais constaté que dans la qualité des gestes techniques, il était en avance sur les autres enfants », se souvient Brama Traoré. Il convainc donc Rahim Ouédraogo de le recruter.

Accord conclu. « Je ne l’avais jamais vu. On était opposé. Je suis au secteur 9, il était au secteur 25. D’autres mêmes pensaient que j’avais pris de l’argent et que je tenais à ce que je le prenne. Non. Il n’y avait rien de tout ça j’avais juste vu que c’est un enfant qui a un fort potentiel et qu’il pouvait progresser dans un laps de temps », insiste quand même Brama Traoré.

Issa Kaboré ne gâche pas cette chance qui lui est accordée. Avec l’équipe de Rahimo FC, il se fait un nom en deuxième division du championnat de football. Avec le club, il est vainqueur du championnat de deuxième division dans la poule B. Ses bonnes performances convainquent Séraphin Dargani qui le retient avec les moins de 20 ans pour la Coupe d’Afrique de cette catégorie au Niger. Mais, les Etalons terminent la compétition avec trois défaites en autant de matchs. Ils ont l’occasion de reprendre leur revanche lors des Jeux africains de Rabat la même année. Cette fois, Oscar Barro est nommé sélectionneur. Les mêmes équipes présentes au Niger sont reconduites. Les Etalons U20 remportent la compétition en battant le Sénégal aux tirs au but (1-1 ; 4-5 tab).

L'ascension de Kaboré

Pas Le temps pour Issa Kaboré qui séduit Malines, un club belge. Là, également lors d’un match de championnat, il est repéré par Manchester City. Le club anglais met tout en œuvre pour le recruter du fait de sa vitesse et sa combativité. Il s’engage pour cinq ans. Pour sa deuxième saison, Issa Kaboré est incontournable. Il dispute 29 matchs avant que Manchester City ne le prête à Troyes. « Il a des qualités dans le couloir qui sont des qualités offensives, de puissance et de vitesse », commentait à l’époque Laurent Batlles l’entraîneur de Troyes.

Avec le club de Ligue 1 en France, le natif de Bobo Dioulasso dispute 32 matchs lors de la saison 2021-2022. Avec ce transfert, Issa Kaboré souhaite franchir un nouveau palier.  « L’’objectif collectif, c’est de venir champion et d’aller le plus loin possible en Ligue des champions. Mon objectif personnel, c’est de jouer le plus de match et aider l’équipe à atteindre le haut », fait savoir le latéral droit.

Pour Brama Traoré, pas de doute. Issa Kaboré a le talent pour s’imposer dans un club de la dimension de l’Olympique de Marseille engagé cette année en Ligue des champions. Son ancien coéquipier à Troyes, Adil Rami, champion de France 2018 est aussi convaincu, Issa Kaboré va « C’est une machine, un soldat comme vous les aimez mon gars. Le mec, il ne parle pas, il ne bronche pas, il prend des coups, il se relève, il n’a pas peur d’aller au duel, par contre, il galope », a-t-il lancé dans une story publiée sur le réseau social Snapchat.

Un cadre avec les Etalons

Avec l’équipe nationale, Kaboré est convoqué pour la première fois le 9 juin 2019 lors d’un match amical contre la RD Congo  (1-0). Il n’entre pas en jeu. Trois mois plus tard, il titularisé cette fois contre la Libye (1-0) avec une victoire à la clé (1-0). Depuis lors, Issa Kaboré tient sa place. Il se révèle aux yeux du public africain lors de la CAN 2021 au Cameroun.

S’il manque le match d’ouverture pour des raisons liées à la Covid-19, Kaboré brille lors des autres matchs délivrant notamment trois passés décisives. Il reçoit d’ailleurs le trophée de meilleur jeune de la compétition. Avec déjà 27 matchs en équipe nationale, Issa Kaboré est bien un cadre de la sélection à seulement 21 ans. Toutefois, le néo-marseillais reste un talent à polir selon Brama Traoré : « Il doit varier son jeu. Je pense qu’il ne doit plus se contenter de son couloir mais de chercher à entrer dans l’axe pour souvent essayer de conclure lui-même certaines actions ».

Brama Traoré espère ce transfert de Issa Kaboré permettra de braquer les projecteurs sur le football burkinabè qui a aujourd’hui, un fort potentiel au niveau des jeunes. Quand à Issa, il espère faire mieux que Charles Kaboré, son cousin, passé déjà à l'Olympique de Marseille.

Boukari OUEDRAOGO

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède


Union Européenne
Confédération Suisse