COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Et aussi

Nous avons suivi ces jeunes en 2020.

2020 : que sont-ils devenus ?

En 2019, de jeunes burkinabè se sont illustrés à travers leurs talents, leurs performances, leur créativité ou par leur influence. Studio Yafa avait identifié dix jeunes talents susceptibles de faire bouger le Burkina Faso en 2020. Que sont-ils devenus ? Retour sur ces jeunes qui ont marqué l’année 2019 au Burkina Faso.


Rama la slameuse, artiste musicienne

L'adepte des buzz au Burkina à encore fait parler d'elle. Une robe de luxe dont le prix avoisine 3 millions de F FCFA. La commande a été faite par Rama la slameuse pour son concert du 19 décembre 2020. Une annonce qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux, se soldant par la saisie de ladite robe par la douane de l’aéroport de Ouagadougou. Ce qui amène l’artiste a annoncé la fin de sa carrière musicale. Quelques jours après, celle qui se proclame ‘’Première dame du Slam ‘’ au Burkina Faso, s’est une fois de plus illustrée à travers une vidéo la présentant dans un cimetière, pleurant sur une tombe. La séquence a fait le tour des réseaux sociaux. En 2019, Rama la slameuse a marqué sa présence sur les réseaux sociaux à travers de nombreuses frasques. La même année, elle a été condamnée à 12 mois de prison avec sursis pour outrage à magistrat. La mère de ‘’ Indiens ‘’ comme elle nomme ses fans, avait promis de mettre fin à ses buzz en 2020. Une promesse non tenue donc…


Rahiza Kaboré, styliste

Rahiza Kaboré, jeune styliste promotrice de la marque 226 kara, s’était fixée pour objectif l’adoption du Faso DanFani par les pays de la sous-région ouest africaine et au niveau international. Un objectif qu’elle n’a pas pu atteindre du fait de la crise sanitaire liée au Coronavirus. A travers son entreprise, créée en 2012, Rahiza Kaboré propose des vêtements prêts à porter mettant en valeur les pagnes africains et adaptés aux réalités locales.


Aziz Dabo, homme politique

En 2019, Aziz Dabo était entre plusieurs plateaux de télé pour des émissions-débats sur la politique et dans les journaux. Engagé en politique, avec le parti Nouvelle alliance du Faso (NAFA), parti d’opposition, il avait pour ambition de se présenter à la députation du 22 novembre 2020. Aziz Dabo s’est finalement retiré de la liste des candidats pour les législatives pour des raisons de positionnement.

Moussa, petit sergent, humoriste

Moussa Ouédraogo alias « Petit sergent », Prix découverte RFI talent 2016, faisait partie des jeunes à suivre en 2020. Il avait annoncé l’organisation d’un festival et une nouvelle création. « Petit sergent » n’a pas tenu son festival. Il a cependant amusé et fait danser la jeunesse burkinabè avec le titre ‘’Jerusalema’’ tournée en dérision en langue moré.


Tanya, artiste musicienne

« Ma bague d’abord » de Tanya continue de faire danser la jeunesse burkinabè. 2020 était vue comme l’année de la confirmation pour la jeune artiste. Tanya a effectivement multiplié des prestations couronnées par la sortie de son tout nouveau single titré ‘’My lover’’, qui a recueilli plus de 100 milles vue en moins d’un mois sur Youtube.


Hugues Fabrice Zango, athlète

Le 19 aout 2020 Hugues Fabrice Zango a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année en triple saut avec un bond de 17,43m. L’athlète qui a offert pour la première fois au Burkina Faso une médaille des championnats du monde d’athlétisme continue de porter haut le drapeau du pays. Le jeune athlète de 27 ans visait surtout les jeux olympiques de 2020 à Tokyo au Japon, reportés du fait de la pandémie de Coronavirus.


Franck Lassina Traoré, footballeur

Les performances de Franck Lassina Traoré montent crescendo. En octobre dernier, il a inscrit son nom dans l’histoire de l’équipe de l’Ajax d’Amsterdam au Pays-Bas en marquant cinq buts lors d’un match. A 19 ans, le jeune footballeur burkinabè formé par le Rahimo FC améliore constamment sa productivité depuis son arrivée dans l’équipe.


Aziz Diallo, cinéaste

‘’Cacao’’, la série ivoirienne porte la signature de Aziz Diallo en tant que directeur de la photographie. En 2019, le jeune cinéaste s’est fait remarquer par la qualité de son travail dans la série ‘’Hakilitan’’ et dans la série ivoirienne « Invisibles », première création originale de Canal+ avec Alex Ogou. Aziz a lui aussi gardé sa performance.


Iron Biby, athlète log lift

L’objectif en 2020 de Iron Biby était de battre le record du monde de log lift et améliorer son record dans le livre Guinness. En raison de la Covid-19, le jeune homme qui a inscrit le Burkina dans le Livre Guinness des records 2019 n’a pas pu prendre part à la compétition. Ses mérites ont toutefois été reconnus au Burkina à travers une décoration au titre d’officier de l’ordre du mérite de la jeunesse et des sports avec agrafe sportif.


Florence Bassono, entrepreneure


Florence Bassono continue de miser sur la qualité des produits de son entreprise. La fondatrice de l’entreprise et du label Faso attiéké a fait la une des médias et des réseaux sociaux en 2019 après sa récompense lors de la cinquième édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA).

 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse