COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

©Studio Yafa
Hawa Bamogo domine le cyclisme féminin au Burkina Faso et en Afrique de l'Ouest.

Tour du Faso : Hawa Bamogo, la cycliste aux jambes de feu

Hawa Bamogo a remporté la première édition du Tour du Faso au féminin. A 21 ans, Hawa se présente déjà comme un modèle pour les jeunes filles qui envisagent une carrière en cyclisme.

Sur son vélo ce dimanche 7 novembre 2021 sur l’avenue de l’indépendance, Hawa Bamogo, roule à vive allure. Après une dizaine de minute sur le parcourt, elle a déjà doublé ses adversaires. A l’arrivée, la jeune cycliste remporte le premier maillot jaune de la première édition du Tour du Faso au féminin après 30 km.

« Il me fallait montrer ce dont je suis capable devant mon public parce que le Tour du Faso est une compétition importante et nous permet d’avoir de la visibilité », explique Hawa Bamogo, toute heureuse. Cependant, la jeune fille espérait une compétition de meilleur niveau « Je souhaitais que les Marocaines et les Egyptiennes soient là. On a l’occasion de participer à des compétitions ensemble et cela aurait rehaussé le niveau ».

La source d'inspiration de Hawa Bamogo

Native de Ouahigouya, au nord du Burkina Faso, Hawa Bamogo s’intéresse au cyclisme à travers des compétitions organisées dans la cité de Naba Kaongo. Grâce à ses performances, elle est invitée à Ouagadougou où elle dispute sa première compétition.

« C’était en 2018. Je me rappelle que lors de la première compétition, je n’ai remporté aucun prix. Mais j’étais heureuse. C’est à partir de ce moment que j’ai voulu me consacrer au cyclisme », se souvient la jeune fille. Elle s’inspire de l’ancienne championne du Burkina Faso Roukiéta Ouédraogo.

Lire : aussi Paul Daumont, le prodige du cyclisme burkinabè

« J’admirai sa manière de rouler le vélo. Je l’ai approchée. Nous avons échangé et j’ai pu m’intégrer dans son équipe à l’Union sportive des forces armées ». A partir de 2019, Hawa est sélectionnée en équipe nationale et participe à des compétitions internationales. Elle se classe 3e au championnat d’Afrique sur route chez les moins de 23 ans en Ethiopie. La même année, elle participe au championnat d’Afrique sur route et sur piste à Abuja au Nigeria où elle remporte sept médailles dont quatre en bronze et trois en argent. L’année suivante, la jeune cycliste remporte deux médailles de bronze au championnat d’Afrique en Egypte.

Plus de compétitions pour les filles

Pour atteindre ce niveau, Hawa demande aux jeunes filles de se mettre au travail. Cependant, elle déplore le manque de compétitions pour les filles. « Chez les hommes, il y a beaucoup d’équipes et ils sont soutenus. Chez les dames, on n’est pas nombreux. Il n’y a que l’USFA et dans quelques provinces qu’on a quelques équipes »

Nafissatou, également cycliste s’inspire du parcours de Hawa Bamogo. « Elle a remporté plusieurs médailles. On veut faire comme elle », assure Nafissatou. Pour atteindre son niveau, Hawa conseille aux jeunes de multiplier les entraînements. Son souhait, rejoindre une équipe professionnelle.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse