COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

Paul Daumont espère confirmer sa progression au Tour du Faso

Tour du Faso 2019 : Paul Daumont, espoir de maillot jaune

Le jeune cycliste Paul Daumont fait partie des leaders de l’équipe burkinabè de cyclisme pour la 32e édition du Tour cycliste international du Faso. Cette compétition débute le vendredi 25 octobre 2019 par l’épreuve de la contre-la-montre.

Cela fait trois ans que Paul Daumont pratique le cyclisme. Mais en peu temps, le jeune coureur venu de Bobo-Dioulasso s’impose déjà comme l’un des fers de lance du cyclisme burkinabè. A 20 ans, Paul a fait ses premiers pas dans le cyclisme à Bobo Dioulasso sous la houlette de son entraîneur et ami Bruno Hermini. « C’est lui qui m’a prêté mon premier vélo de route et c’est lui qui m’a permis de faire mes premiers tours de roues sur les routes de Bobo-Dioulasso en février 2017 », raconte le jeune homme. Paul Daumont tape immédiatement dans l’œil de l’AS SIFA, club de Bobo-Dioulasso qui décide de l’intégrer dans son équipe. Cela lui permet de participer aux compétitions nationales.

Dès ses premières pédales, Paul Daumont montre ses qualités de sprinteur et de rouleur. C’est ainsi qu’il est inscrit comme stagiaire dans l’équipe nationale B du Burkina Faso. « De fil en aiguille, j’ai pu décrocher un stage en début d’année 2018 en Afrique du Sud. Ensuite, en milieu d’année 2018, j’ai pu aller en Suisse pour me perfectionner et m’adapter au monde du professionnalisme », raconte Paul Daumont. L’effet est immédiat puisqu’il occupe la 7e place au Tour du Faso 2018 alors qu’il est seulement inscrit dans l’équipe B.

"Je suis désormais sous le feu des projecteurs"

Espoir du cyclisme burkinabè, Paul Daumont devait confirmer les espoirs placés en lui. Il relève le défi puisqu’il remporte en septembre 2019 le Tour cycliste international de Côte d’Ivoire. Une première pour le Burkina Faso. Paul Daumont s’adjuge aussi le prix de meilleur jeune du championnat national de cyclisme. Dans la foulée, il se qualifie pour les championnats du monde en Grande Bretagne.

Avec ces performances, la Fédération burkinabè de cyclisme (FBC) a inscrit Paul Daumont dans l’équipe A du Burkina. « Cela me rajoute de la pression parce que je suis désormais sous le feu des projecteurs. On a moins le droit à l’erreur que, lorsque l'on fait partie d’une équipe annexe mais ça fait aussi plaisir de se sentir responsable», assure Daumont.

« C’est un jeune qui a de l’avenir. Il est un très bon coéquipier, discipliné. Il respecte aussi les consignes. C’est un garçon sur lequel l’équipe burkinabè compte beaucoup », prévient le directeur technique national de la FBC, Martin Sawadogo.
Le rêve de Paul Daumont, c’est d’intégrer le monde du professionnalisme et disputer le Tour de France. En attendant, il devra confirmer son talent au Tour du Faso, considéré comme la plus grande compétition africaine de cyclisme. 90 coureurs issus de 13 pays prennent part à cette compétition.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse