Et aussi

L'acquisition d’appareils informatiques s’inscrit dans la phase pilote du programme présidentiel « un étudiant, un ordinateur »

Burkina : des étudiants entre joie et doutes sur le projet ‘’ un étudiant, un ordinateur’’

Le gouvernement burkinabè a annoncé, mercredi 8 janvier au terme du conseil des ministres hebdomadaire, l’octroi de 10 013 ordinateurs aux étudiants en année de Licence. Une bonne nouvelle pour des étudiants rencontrés sur le campus de Ouagadougou, même si des doutes subsistent, quant à la mise en œuvre effective du projet.
 
Longtemps annoncé, l’engagement du président du Faso, Roch Kaboré de doter chaque étudiant en année de Licence d'un ordinateur portable est en voie d’être une réalité, selon le gouvernement. Le premier conseil des ministres de l’année 2020, tenu le mercredi 8 janvier a entériné le projet en marquant son accord pour l’attribution du marché pour un montant de 1milliard 999 952 375 F CFA  du budget de l’Etat, pour l’achat de 10 013 ordinateurs au profit des étudiants. 

Une bonne nouvelle pour des étudiants de l’université Ouagadougou qui émettent toutefois des doutes quant à l’effectivité du projet. ‘’ On s’en réjouit vraiment. La crainte reste l’effectivité du projet sur le terrain. Est-ce que ça sera visible sur le terrain sinon c’est un bon début. Un ordinateur pour chaque étudiant serait vraiment un plus dans les études. Nous sommes nombreux à ne pas avoir d’ordinateur alors que c’est un outil très important pour les recherches’’ indique Boureima Barro, étudiant en 3e année Allemand.
 
                                                                                                                                               Elections
 
Pour Ousmane Kaboré, étudiant en 2e année de sociologie, un ordinateur ne devrait pas être un luxe pour un étudiant. L’étudiant, visiblement dubitatif, se demande pourquoi une telle annonce en 2020. ‘’ Je ne comprends pas ce gouvernement. Pour quelque chose qui était prévue depuis le début du mandat présidentiel, c’est maintenant, à quelques mois des élections qu’on nous donne cette information. Elle est, certes, une bonne nouvelle mais on attend de voir. J’espère aussi qu’ils ne vont pas nous envoyer des ordinateurs de mauvaise qualité qui ne vont durer que 6 mois’’, s’inquiète le jeune-homme. ‘’C’est une bonne nouvelle mais, il y a un mais … tant qu’on ne verra pas, je ne pourrais croire. C’est peut-être à cause des élections qu’ils sont en train de vouloir aller avec cette vitesse ’’, suspecte Rachelle Tiendrébéogo, étudiante en 2e année de Sciences exactes et appliquées.

Le projet, selon le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou, est une phase pilote. Dans le principe, explique Remis Djandjinou, l’Etat subventionne  à hauteur de 40% pour les étudiants inscrits en présentiel et 60% pour ceux inscrits en ligne. Pour ce qui est du délai de livraison, le directeur de la communication et de la presse ministérielle (DCPM) du département en charge de l’enseignement supérieur, Emmanuel Bouda précise qu’ ‘’ Une fois que les ordinateurs seront acquis, il reviendra aux responsables des universités publiques du Burkina de faire la répartition.
 Le marché pour la fourniture des ordinateurs a été attribué par entente directe à la société Horizon Informatique SA.
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse