COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Et aussi

Les étudiants sont désormais autorisés à sortir mais les visites sont interdites

Covid-19 à Ouaga : échec du confinement des cités universitaires

La direction régionale du centre des œuvres universitaires de Ouagadougou (CROU-O) a mis fin aux confinements des cités universitaires dont l’objectif était de prévenir l’épidémie de Covid-19. Cette décision fait suite à l’opposition de certains étudiants. Ils déplorent notamment le manque de concertation et d’accompagnement.

Plus de confinement des cités universitaires de Ouagadougou. Des difficultés de mise en œuvre de cette mesure ont contraint la direction du Centre régional du centre des œuvres universitaires (CROU-O) à revenir sur sa décision 48 heures après. Selon des étudiants, le manque d’accompagnement est le principal obstacle à la mise en œuvre de cette mesure. « C’est un seulement un groupe d’étudiants qui a proposé cette mesure au CROU-O. Les étudiants n’ont pas été consultés. Pire, il n’avait aucune mesure d’accompagnement », raconte Abdoul Issouf Ouédraogo, étudiant en Sciences juridiques (SJP) et résident à la cité universitaire de la Patte d'Oie.

Selon Abdoul Issouf Ouédraogo, certaines cités universitaires comme du celle du quartier Kossodo de Ouagadougou n’avait pas les moyens de respecter la mesure par manque de clôture. En plus, dit-il, dès le premier jour certaines cités avaient refusé l’idée de confinement des étudiants. « On avait dit qu"il y aurait des mesures d’accompagnement. Nous avons passé deux jours sans un soutien. C'était difficile. On était comme des prisonniers », se plaint Ghislain Somé, délégué des étudiant de SJP de l’Université Ouaga 2.

« Il y a des éléments que l’administration n’avait pas pris en compte. Nous avons attiré leur attention sur le fait qu’il y a des étudiants qui habitent hors de la cité mais qui mangent là-bas. Il y a d'autres qui sont obligés de sortir pour travailler, avoir un peu d'argent pour s'acheter des tickets de restaurant. Pour tout cela, c’était vraiment difficile sans accompagnement », explique Somé.

Face à l’échec du confinement, le directeur du CROU-O Issa Ouédraogo a pris des mesures pour limiter la propagation du Covid-19. Il s’agit de garder le grand portail fermé pour empêcher les entrées et sorties des véhicules, enlever le cadenas du petit portail pour permettre les allés et retour des résident(e)s, respecter les mesures sanitaires et l’interdiction des visites.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse