Élections 2020 au Burkina

Minimag

De jeunes commerçants burkinabè espère que 2021 soit une année prospère

2020 : une année ‘’noire’’ pour de jeunes commerçants burkinabè

Alassane, jeune vendeur de sacs à main n'a jamais vécu une aussi mauvaise année que 2020. « (...) Vraiment c’est ma première fois de vivre une année pareille. Tu peux venir passer  une journée sans percevoir quelque chose. Le jour suivant tu gagnes un peu avant de taper 2 mois sans vendre », fait-il savoir. Comme lui de nombreux jeunes commerçants souhaitent mettre aux oubliettes l'année 2020 marqué par une morosité économique due aux crises humanitaire et sanitaire.

 

Studio Yafa · 'C’est ma première fois de vivre une année pareille. On se cherche actuellement' (MiniMag 23/12/20)
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse