COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Minimag

La vente d'eau permet à de nombreuses femmes de subvenir aux dépenses de leur famille.

Site d’or de Sandié : l’eau, l’or des femmes

Chaque jour, Pauline Kanko, 30 ans, parcourt des kilomètres à la recherche d’eau qu’elle revend dans des bidons de 20 litres sur le site d’or de Sandié. «  C’est une activité très épuisante surtout si le vélo est en panne. Je suis obligée de charger les bidons sur la tête pour rejoindre le site » témoigne-t-elle. Comme elle, plusieurs femmes vivent essentiellement de la vente d’eau sur le site. Certaines disent être souvent victimes d’arnaques de la part des orpailleurs.

 

Studio Yafa · “Il y’a des orpailleurs qui boivent l’eau et refusent de payer” ( MiniMag 12/4821)
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse