COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Minimag

Téléphones portables : la débrouillardise peut conduire en prison

Entre la volonté de gagner leur pain au quotidien et faire face aux respects de la règlementation, la débrouillardise prend le dessus chez les réparateurs de téléphones portables. Incontournables de par les services qu'ils rendent aux populations, ces jeunes paient souvent les frais de leur ignorance.  Pourtant ce métier constitue pour eux une source de revenus.

 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse