Vidéo

Jeanne Ouédraogo, la bonne samaritaine des femmes délaissées

17 femmes, certaines veuves et d’autres retraitées et leur vingtaine d’enfants sont nourris, logés par Jeanne Ouédraogo. La vente du dolo, sa seule source de revenu, lui permet de soutenir son mari et d’apporter une lueur d’espoir à ces femmes et à leurs enfants.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède


Union Européenne
Confédération Suisse