Articles

©MSL
Bertrand Traoré face à l'équipe d'Ethiopie, lundi 17 janvier 2021.

CAN 2021 : Après la qualification, les Etalons promettent se remettre au travail

Les Etalons du Burkina Faso se sont difficilement qualifiés lors du dernier match de groupe de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021. Tenus en échecs par les Walyas d’Ethiopie le lundi 17 janvier 2022, les Etalons ont assuré qu’ils continueront le travail pour ramener le trophée à Ouagadougou le 6 février 2022.

Les Burkinabè s’attendaient à une victoire des Etalons face à l’équipe des Walyas d’Ethiopie. Mais, la sélection burkinabè s’est contentée d’un match nul (1-1) après avoir mené au score en première période. Le sélectionneur Kamou Malo en tête, se dit conscient des insuffisances de son équipe dont certains sont jeunes. Mais pour lui, le plus important reste la qualification.

Lire aussi: CAN 2021, Joie et soulagement des supporters après la victoire des Etalons

« L’objectif, il est atteint. C’est de se qualifier. Quant au contenu, c’est une autre affaire. Face à une équipe d’Ethiopie très joueuse (…) Nous avons franchi un palier, c’est ce qu’il faut retenir. Nous allons aller travailler parce que nous savons que notre équipe n’est pas au top », soutient Kamou Malo. Le sélectionneur des Etalons admet tout de même : « en tant que coach, je n’ai pas reconnu mon équipe ».

 Corriger les erreurs

L'air serein et satisfait, Cyrille Bayala, buteur lors de la rencontre partage le point de vue de son entraîneur.  Malgré la déception des supporters sur la qualité de jeu, il retient le plus important pour lui est la qualification. « On était là pour nous qualifier, on est la phase suivante. On a besoin de rehausser le niveau parce que pour la phase finale, ce n’est que les meilleurs qu’on va rencontrer», analyse le premier buteur de la rencontre.

Edmond Tapsoba, pour sa part, « C’est ça l’essentiel mais, on a des choses aussi à revoir à l’entraînement pour espérer aller plus loin. On est de grands garçons. On va se parler », a promis Edmond Tapsoba. Bertrand Traoré, capitaine de la sélection a manqué le précédent match car testé positif à la Covid-19. Lui également reconnaît que les Etalons doivent travailler pour s’améliorer lors des prochaines rencontres. « On a fait beaucoup d’erreurs pendant ces phases de poules. On sait qu’on a des choses à améliorer, on va le corriger pour être prêts pour la suite », relève Bertrand.

Préparer le prochain match

Désormais qualifier, le capitaine des Etalons dit ne pas avoir de préférence en ce qui concerne les adversaires. « Si la Guinée Equatoriale a battu l’Algérie hier (ndlr le dimanche 17 janvier sur la marque de 1 à 0), cela signifie qu’il n’y a pas de petites équipes », prévient l’attaquant des Etalons. Les Etalons occupent la deuxième place du groupe derrière le Cameroun et devant le Cap-Vert.

Pour le moment, les Etalons ne connaissent pas l’identité de leurs adversaires. Mais la prochaine sortie est prévue le 23 janvier prochain.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse