Articles

©Studio Yafa
Des élèves vivant avec un handicap visuel dans une salle de composition, Ouagadougou le 02 juin 2022

Handicapés visuels : A Ouaga, une seule admise sur 24 candidats au premier tour du BEPC

Pas de grande joie dans le jury des personnes vivant avec un handicap visuel à la proclamation des résultats du premier tour du BEPC. Une seul candidate a été déclarée admise et 10 autres sont au second tour.

Au lycée Mixte de Gounghin ce 10 juin, les sentiments s’entremêlent. Il suffit de regarder sur les visages des candidats pour deviner le sort de chacun à l’issue de la proclamation des résultats du 1er tour du BEPC. Pendant que les uns sautent de joie et manquent de renverser tout sur leur passage, d’autres,  le visage grave ou les yeux embués de larmes se font difficilement consoler.

Lire aussi: BEPC 2022, des candidats handicapés visuels à la quête de leur diplôme

C’est dans cette foule que Sib Sié Frédéric accompagné de quatre autre personnes se fraie un passage. Guidé par sa canne blanche, il vient d’échouer à son examen du BEPC. La voix calme qui trahit sa tristesse, le jeune homme malvoyant est à son 2e échec à cet examen. Il se pose des questions sur ce qui n’a pas marché.

« Vraiment, je ne sais pas ce qui n’a pas marché. J’ai mis l’accent sur les leçons, j’ai vraiment bossé. Je ne sais pas si c’est en mathématiques ou en Physiques Chimie que ça n’a pas marché. J’attends de prendre mes relevés de note pour comprendre », se contente-t-il. Même fortune pour Angèle Yiougou. L’émotion est encore plus grande pour cette jeune candidate.

Presqu’au bout des larmes, elle dit avoir pourtant bien étudié durant l’année scolaire. « On a bien bossé, on a fait tout ce qu’on nous a demandé, je ne sais pas ce qui n’a pas marché », déclare-t-elle, tout en promettant mieux se préparer pour l’année prochaine.

Pas du tout alarmant

Le centre unique des candidats vivant avec un handicap visuel était logé au jury 29 du lycée mixte de Gounghin. Ce sont au total 24 candidats qui composaient. Au résultat, une seule admise, et 10 autres autorisés (6 garçons et 4 filles) à composer pour les épreuves du 2nd tour. Un résultat mitigé à mi-parcours, mais la présidente du jury relativise.

«Je pense que leur résultat est mieux comparativement aux candidats sans handicap. On a 413 candidats dont 14 absents. 58 sont admis au premier tour soit 14 %. Chez les candidats avec un handicap visuel, le taux est à plus de 20% . C’est vrai que ce n’est pas bon, mais ça va. On peut faire encore plus d’efforts, mais ce n’est pas alarmant », explique Roselyne Guiré, présidente du jury 29.

Le lycée mixte de Gounghin a présenté 4 candidats avec un handicap visuel. La seule admise du jury est de cette école et les autres sont au second tour. « On pense faire 100% avec nos candidats », nous souffle un enseignant du lycée.

La présidente du jury rappelle que tous les candidats sont traités de la même manière. Aucun avantage . « On parle d’éducation inclusive, donc c’est l’inclusion totale. Quand les correcteurs prennent les copies, ils ne savent pas qui est voyant ou non. Le seul avantage, c’est qu’on leur donne 1/3 du temps de la durée de l'épreuve aux non voyants », note Roselyne Guiré très sollicitée.

Tiga Cheick Sawadogo

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse