COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Et aussi

Plusieurs voyageurs ont raté leur vol du fait de l'ambiguïté de certains résultats des tests.

Test covid-19 au Burkina : calvaire pour des voyageurs

Manque d’organisation, longues files d’attente, retards dans l’obtention des résultats…le test de covid-19 pour les voyageurs internationaux est un parcours de combattant au Burkina Faso. De nombreux voyageurs disent avoir raté ou reporté leurs déplacements par manque de cohérence des résultats des tests.

Le résultat du test de Covid-19 d’Ismaël Wérème, chargé de projet finance dans une société privée en France, réalisé le samedi 9 janvier, s’est révélé positif avec en commentaire « rien à signaler ». Alors qu’il devrait prendre son vol, le dimanche 10 janvier. « Avec un tel commentaire ambigu, j’ai décidé d’aller faire un test de diagnostic rapide (Tdr), un peu moins fiable que le test PCR. Ce test s’est révélé négatif » explique le jeune homme. A l’aéroport, il lui est exigé le résultat du test PCR. Le jeune homme se voit obliger de reporter son voyage.


Quelques jours après Ismaël recroit les agents du CORUS (Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires) qui lui recommandent le confinement et un traitement, alors qu’il ne présentait aucun symptôme de la maladie. « Ils m’ont donné un produit qu’on appelle l’hydroxy-chloroquine, et un 2e qu’on appelle azithromycine. Mais au vu de mon état de santé, je n’ai pas jugé bon de prendre ces produits. D’abord parce que je n’ai pas de symptômes, ensuite parce que de ce que j’ai pu lire sur la notice, il s’agit de médicaments qui doivent être pris avec un contrôle rigoureux dans un milieu hospitalier », explique-t-il.


Ismaël est aussi étonné du silence du Corus sur les cas contacts. « Ils n’ont même pas demandé à faire le test à toutes les personnes avec qui j’ai été en contact », déplore-t-il.  Tout comme Ismaël Wérème, Mariam Soré fustige aussi le manque de cohérence des résultats de certains tests Covid et le problème de prise en charge des patients ou cas contact. En partance pour Abidjan, Mariam Soré, dit avoir passé près de 4 heures d’attente avant de pouvoir faire son test. « En plus de cette longue attente, les résultats semblaient être confus à leurs annonces. Un résultat positif avec en commentaire rien à signaler », explique la jeune femme.


Ce mercredi 13 janvier à la maternité Pogbi, l’un des quatre sites pour les tests voyageurs à Ouagadougou, environ 50 voyageurs avaient déjà fait le test avant 10 heures. Ceux qui sont arrivés après 10h ont dû rebrousser chemin par manque de réactif. « Nous n’avons plus de réactifs », lâche un des agents de santé. Il est toutefois interpellé par le coordinateur du centre de santé pour des cas particuliers. Trois messieurs sont ainsi pris pour le test. « Nous devons urgemment retourner à Bamako. J’ai fait le test et j’attends le résultat. Ils disent qu’ils l’enverront par sms », explique Aboubacar Diarra, en voyage d’affaire au Burkina Faso.


Sur le plateau de l’émission Y’a débat de studio Yafa du vendredi 15 janvier, Théodore Nabonswendé Zongo, responsable suivi des contacts au Centre des opérations de réponses aux urgences sanitaires (CORUS) reconnait des défaillances au niveau des tests Covid-19, notamment pour les voyageurs. « Pour les tests voyageurs les gens ne viennent plus au Corus pour prendre les résultats. Il y’a un dispositif qui est mis en place pour qu’on reçoive les résultats par message. Nous reconnaissons qu’il y’a des problèmes, mais ces problèmes, nous devons ensemble trouver des solutions », avait expliqué l’agent de santé. Pour éviter de rater des vols, l’agent de santé recommande aux voyageurs de s’y prendre à temps pour réaliser les tests Covid-19. Il en appelle aussi à l’indulgence, car poursuivait-il, la maladie à coronavirus a mis à rude épreuve, le système sanitaire du pays déjà fragile.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse