COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

©France 24
Hassan Bandé, match d'ouverture CAN 2021 07/01/2021

CAN 2021 : Des jeunes Etalons du rêve à la réalité

Les Etalons du Burkina Faso participent à leur 12e phase finale de Coupe d’Afrique des nations. Mais, certains joueurs participent pour la première fois à la plus grande compétition de football africain au Cameroun. Pour eux, c’est un rêve d’enfant qui se concrétise.

A 25 ans, Gustavo Sangaré dispute sa première Coupe d’Afrique des nations (CAN) au Cameroun. Pour ce jeune international burkinabè, il s’agit d’un rêve d’enfant lorsqu’il regardait des footballeurs comme Alain Traoré, son modèle, Jonathan Pitroipa ou encore Aristide Bancé. Le 9 janvier 2022, Gustavo Sangaré a disputé sa première CAN lors du match d’ouverture contre les Lions indomptables du Cameroun.

Lire aussi: Edmond Tapsoba, la nouvelle pépite du football burkinabè

Malgré la défaite de son équipe (2-1), il a brillé en inscrivant le premier but de la compétition. « C’est un rêve d’enfant. Mais j’ai surtout travaillé et mérité d’être là. Dans la vie, si tu ne travailles pas, tu ne vas pas y arriver. Mon objectif, c’est de travailler pour l’équipe pour que le pays soit fier de nous », affirme Gustavo Sangaré. Le jeune homme veut mettre ses qualités individuelles au service de l’équipe.

Des joueurs contents

Son compère en défense Edmond Tapsoba, 22 ans, l’une des révélations du football burkinabè ces deux dernières années dispute également sa première CAN. Après avoir manqué le premier match car testé positif à la Covid-19, il s’apprête à inscrire son nom pour la première fois dans cette compétition.

Il se dit excité à cette idée : « Je suis content de faire mon apparition dans une Coupe d’Afrique mais je me dis que ce ne serait pas ma dernière. Cela m’excite. Le public doit s’attendre au même Edmond comme d’habitude », dit-il promettant de se battre face au Cap-Vert ce jeudi 13 janvier au Stade Olembé de Yaoundé.

Des jeunes talentueux

Pour certains observateurs, cette jeunesse et cette inexpérience pourraient être un handicap pour l'équipe nationale. Le sélectionneur Kamou Malo désapprouve : « Ce n’est pas parce qu’on est jeune, qu’on participe à sa première CAN qu’on manque de talent. Mon équipe est jeune mais les joueurs sont talentueux. Ils vont se battre pour nous donner la victoire », assure Kamou Malo, le sélectionneur. Lui également dispute sa première Coupe d'Afrique avec les Etalons.

Kamou Malo estime que les jeunes doivent faire abstraction de la pression, se concentrer sur le match et le gagner. Sur 28 joueurs convoqués, 18 disputent leur première Coupe d’Afrique des nations (CAN). Soutenus par des supporters, ces derniers comptent se servir de l’expérience de leurs aînés comme Bertrand Traoré ou Issoufou Dayo pour remporter le trophée lors de la finale prévue le 6 février 2022.

Boukari Ouédraogo, envoyé spécial 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse