COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Articles

©Studio Yafa
Karim Ouédraogo dit adorer la lecture

« Passionné de lecture, je lis au moins pendant 2h30 chaque nuit »

Karim Ouédraogo, employé dans une entreprise de communication et passionné de lecture dit avoir lu 113 livres en une année. Dans cette interview, il revient sur sa passion et sa méthode de lecture pour dévorer autant de livres.

Que représente la lecture pour vous ?

La lecture pour moi est une source de culture parce que j’estime qu’il y a des connaissances qui, pour l’avoir, il faut lire. C’est un moyen de distraction et de loisir parce entre le travail et la maison je lis. Ça fait partie de mon quotidien. En lisant, j’acquière de la connaissance un savoir qui n’est pas accessible à tout le monde. C’est vrai que les livres sont accessibles à tous c’est pas tout le monde qui arrive à lire. Donc, ce que je recherche principalement en lisant c’est la connaissance.

Comment vous arrivez à lire autant de livres ?

Lire aussi: Joceline Jeannette Ilboudo, le marketing du livre en un clic.

C’est un défi personnel que je me suis lancé. En moyenne, je lis au moins pendant 2h30 chaque nuit du lundi au vendredi. Il arrive que pendant mes pauses au travail je lis. Le matin, au réveil je consacre 2h30 à la lecture. Particulièrement en 2021, je passais 6 heures à lire chaque week-end. En fonction du livre, je ne lis de la même manière. Il y a des livres que je lis intégralement : du début à la fin  et certains que je lis en diagonal c’est-à-dire je regarde le sommaire, la partie qui me plait  en fonction de mes besoins. C’est de la passion.

Lorsqu’on est passionné de quelque chose, on s’organise pour pourvoir l’avoir. Moi je suis passionné par le savoir, la connaissance. Je ne suis pas du tout à l’aise lorsqu’on parle d’un sujet que je ne maitrise pas. Donc je me donne tous les moyens pour y arriver. En 24 heures, on peut faire beaucoup de choses mais chacun doit avoir ses priorités. Lorsque j’arrive le matin, j’établie une liste des tâches que j’ai à faire dans la journée. Il y a des moments où je finis ma à journée 12h ou à 15h. J’ai du temps pour lire.

Quels genres de livre vous lisez ?

Je lis beaucoup les livres professionnels. Je suis dans le secteur de la communication et du marketing. Donc, je lis beaucoup de livres en la matière. Il y a les livres de voyage, les livres concernant la géostratégie, la politique, les livres sur l’économie, les livres sur comment améliorer la langue, les livres sur le développement personnel, les livres sur gestion des finances.

C’est une diversité, je ne tris pas mais avant de commencer à lire j’évalue les besoins, pour ce mois qu’est- ce qu’il me faut comme connaissance donc en fonction de ça je cherche des documents.

Lire aussi: Biblio-Moto, aiguiser le goût de la lecture chez les plus jeune

Lorsque vous dites avoir commencé la lecture très jeune, c’est-à-dire ?

Ma lecture, je l’ai commencé depuis la classe de sixième, depuis la sixième j’ai eu accès à la bibliothèque du lycée. Dans mon entourage, mes amis plus ou moins étaient des lecteurs. J’ai donc pris goût. Il y a d’autres qui croyaient que comme j’aimais la lecture, j’allais forcement m’orienter vers la série littéraire. Après, le brevet d’étude du premier cycle (ndlr. BEPC) je suis allé dans une série scientifique parce que je m’en sortais aussi en mathématique et autres matières scientifiques.

Interview réalisée par Safiatou ZONGNABA

 Ecouter notre reportage, Miss littérature, pour la beauté de la lecture

Studio Yafa · « Je suis triste du manque d’accompagnement à la promotion de la lecture » ( MiniMag 6/9/21)
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse