COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Et aussi

L'application effective des mesures sur le terrain préoccupe des jeunes

Covid-19 au Burkina : « Les populations rurales oubliées du plan de soutien »

Certaines couches de la population ont été oubliées dans les mesures prises par le chef de l’Etat Roch Kaboré pour accompagner la population dans la lutte contre le Covid-19 selon des jeunes. Ils disent avoir des appréhensions quant à l’application effective de ces mesures sur le terrain.

« Quelle est la mesure qui concerne la plus grande majorité de nos populations qui sont rurales ?», s’interroge Gabriel Kambou, journaliste/blogueur pendant l’émission Ya’ Débat du Studio Yafa. Pour lui, la flambée du prix de gels hydroalcooliques ne permet pas à certaines couches de la population de s’en procurer. Kambou estime egalement que les mesures prises favorisent plus les entreprises que les populations à la base.

Rejetant cette analyse Daouda Diallo, secrétaire chargé du conseil aux membres du patronat burkinabè, estime que l’enjeu réside dans l’application effective de ces dispositions sur le terrain. « Des mesures doivent être prises pour que ceux qui sont destinataires puissent en bénéficier », soutient Diallo. « Il faut mettre en place une structure pour suivre la mise en œuvre pour que ces mesures puissent avoir une portée », propose-t-il.

Pour Bawendsom Ouédraogo membre de la coalition des syndicats en lutte contre la baisse du pouvoir d’achat des Burkinabè, d’autres secteurs d’activités ont été oubliés alors que des jeunes y évoluant souffrent de la fermeture des marchés, la mise en quarantaine de certaines villes, le couvre-feu etc.

« Ces mesures ne suffissent pas à rassurer les populations. Les employés de commerces, les serveurs et serveuses des bars, le petit au quartier (qui travaille) avec son tricycle qui n’est pas affilié à une faîtière. Comment on le prend en compte ?», demande avec inquiétude Bawendsom Ouédraogo. Il aurait fallu poursuit-il prendre  en compte des revendications syndicales  afin de désamorcer le climat social dans le contexte de l’épidémie du Covid-19 au Burkina Faso. Les invités ont dit espérer que le président prendra d’autres mesures d’accompagnements.

L’émission Ya’Débat sera diffusée sur l’ensemble des radios partenaires du Studio Yafa à partir du samedi 4 avril 2020 à partir de 10 heures.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse