COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Et aussi

Remise symbolique d'une radio solaire

Déplacés internes : 700 radios pour écouter « Parlons Coronavirus »

700 radios solaires et 45 sonos radios au profit des personnes déplacées internes. Le matériel acquis par l’Union Européenne a été officiellement remis au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Plus de 350 000 bénéficiaires dans trois régions pourront désormais écouter les émissions « Parlons Coronavirus » produites par la Fondation hirondelle-Studio Yafa.


Parties de chez elles à cause de l’insécurité, les populations déplacées internes devront aussi faire attention à la pandémie de la Covid-19. Quoi de mieux qu’une bonne information pour comprendre la maladie et s’en prémunir ? La Fondation hirondelle-Studio Yafa en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés produit une émission : « Parlons Coronavirus » à destination de cette frange vulnérable de la population.


L’émission est diffusée sur un réseau de 37 radios partenaires en langues nationales mooré, dioula et fulfuldé. « Ces personnes ont quitté leurs villages précipitamment et ils n’ont pas nécessairement les moyens d’écouter la radio » a expliqué Denis Vincenti, représentant pays de la Fondation hirondelle.


« Les sonos, on va les installer sur les sites de déplacés internes pour que les populations écoutent en groupe ces émissions et discuter après. L’objectif est de créer une agora entre les Personnes déplacées internes autour de la Covid-19. Il s’agit de passer des informations sur la cohésion sociale, le relèvement, des informations de détails pratiques », a poursuivi Denis Vincenti.


Pour le chef de délégation de l’Union Européenne au Burkina, Wolfram Vetter, il est important de garder à l’esprit que « malheureusement le virus est encore présent dans le monde et le Burkina (…) A cause de leur vulnérabilité, les déplacés internes sont souvent mal informés. Voilà pourquoi nous avons pensé à soutenir ce projet du HCR et de la fondation hirondelle », a expliqué le diplomate.


Plus de 350 000 bénéficiaires en vue


Il a félicité les initiateurs de l’émission « Parlons Coronavirus ». Une émission, a-t-il dit, qui vise à fournir des informations fiables et crédibles et à contrer de nombreuses rumeurs qui accompagnent la pandémie. L’émission, a poursuivi Wolfram Vetter, favorise la résilience de populations face à la crise sanitaire.


La représentante du HCR au Burkina, Loli Kimyaci a précisé que les 700 radios solaires et 45 sonos radios vont faciliter la réception des émissions auprès de plus de 350 000 personnes dans les régions du Centre-Nord, du Nord et du Sahel. Elle s’est félicitée de la bonne collaboration entre le HCR et la Fondation Hirondelle-Studio Yafa. « On pourrait envisager d’étendre la collaboration vers les questions de cohésion sociale. Puisque les résultats sont satisfaisants », a rassuré Loli Kimyaci.

 

 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse