COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Et aussi

Les chiffres sur le coronavirus amusent des internautes burkinabè.

Covid-19 au Burkina : ces chiffres qui amusent des internautes

Les chiffres journaliers sur le nombre de contamination à la Covid-19 amusent de plus en plus des internautes. Pour certains d’entre eux, la maladie ne fait plus peur, d’où le relâchement dans le respect des mesures barrières.

‘’ Le Burkina Faso a enregistré 20 nouveaux cas de coronavirus à la date du 28 septembre 2020 avec un décès ’’. Ce point transmis par le Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (Corus) est publié sur la page Facebook de la radio Oméga. « Aïe, c’est toujours d’actualité » commente avec ironie Nelson Bako, élève en classe de Terminale.


‘’ Vous là, arrêtez vos trucs là, on est fatigués ’’ s’insurge pour sa part Alain Doh Bi sur la page Facebook du média en ligne – Burkina24-. Sur la page d’un autre média, Seydou Naré se marre des données sur les nouvelles contaminations. Avec des émoticônes de rires, il se demande si le coronavirus existe encore au Burkina Faso.


Le bilan quotidien des cas de contamination de la Covid-19 n’est plus une ‘’actualité’’ selon des internautes burkinabè. Nelson Bako explique que depuis mars 2020, il ne connaît personne qui ait contracté la maladie. Ce qui, toutefois, ne le fait pas douter en l’existence de la maladie. Les chiffres, dit-il, « je les prends avec réserve puisque je ne connais personne qui dit avoir été malade de la covid-19 ».

Esperat Ounsouvi, 26 ans, lui ne sait carrément plus qu’il y a des statistiques qui sont générés quotidiennement concernant cette pandémie. Pourtant au début de la maladie, il les attendait impatiemment. « Je pouvais attendre jusqu’à 22h du soir, pour voir le nombre de cas de contamination. Honnêtement, maintenant je ne vais plus à la recherche de cette information. Quand je l’aperçois dans mon fil d’actualité sur Facebook, je lis et je continue. Ça ne me dit plus rien », explique le jeune homme.


« D’autres maladies tuent plus que la Covid-19 au Burkina »


Pour certains internautes, il y a plusieurs autres maladies qui tuent plus que le coronavirus au Burkina Faso. Ibrahim Sinaré enrage contre cette attention particulière sur la Covid-19 au détriment des autres maladies qui tuent chaque jour des populations. « Je ne fais plus confiance à la cellule qui traite les données. D’ailleurs les chiffres font plus peur que la maladie elle-même », déplore l’internaute. Les médias devraient s’intéresser plus aux maladies comme le paludisme, le cancer, l’insuffisance rénale, etc. plutôt qu’aux chiffres de la Covid-19 qui entretient la psychose, soutient Nelson Bako.


Des internautes estiment que la maladie ne fait plus peur, d’où le relâchement de l’ensemble des mesures qui étaient relativement suivies au début de l’apparition du virus au Burkina. Pourtant, rappelle Dr Brice Bicaba, coordonnateur du Centre des opérations de réponse des urgences sanitaires, le coronavirus est toujours d’actualité au Burkina. « Nous devons continuer d’observer les mesures barrières pour éviter la propagation de la maladie », prévient-il.

 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse