COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Minimag

Rites de bois mort, une tradition à Ouagadougou.

Rite du bois mort : des jeunes s’engagent à perpétuer la tradition

Devant le Mogho naaba, roi de Ouagadougou des jeunes forgerons ont pris l’engagement de perpétuer la tradition à travers le rite du bois mort. Ce rite a lieu chaque trois ans depuis les années 1500. Il consiste à apporter des fagots de bois pour maintenir allumée la forge de la cour royale. Ceci représente un signe de protection pour la population du roi qui se faisait dévorée par un monstre.

 

Studio Yafa · « rite du bois mort : nous jeunes allons continuer à rééditer cette pratique » ( MiniMag 12/7/21)
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse