COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Minimag

Ousséni Sawadogo se tourne de plus en plus vers la culture des céréales.

Dédougou : les champs de coton manquent de jeunes

La culture du coton risque de prendre un coup à cause du désintérêt des jeunes vis-à-vis du ce secteur. L’insuffisance des terres et la hausse du prix des intrants contraignent certains jeunes à aller vers les cultures vivrières.

Studio Yafa · "J'ai abandonné la culture du coton à cause de l'insuffisance des terres" ( MiniMag 13/9/21)

 

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse