ChroniquesGrand Mag

©Studio Yafa

A Bobo Dioulasso, cet institut qui lutte contre la radicalisation des jeunes

Dans le but de lutter contre l’extrémisme violent, El Hadj Amadou Sanogo a créé l’institut AS Salam à Bobo Dioulasso. Ce centre privé accueille près de 2000 étudiants. El Hadj Amadou Sanogo y enseigne l’égalité et le respect de l’autre. Pour lui, la mauvaise interprétation des textes coraniques est aussi à l’origine de la radicalisation de bon nombre de jeunes burkinabè.

Studio Yafa · « les textes religieux se complètent»
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse