Élections 2020 au Burkina

Minimag

Des Kolgweogo pour empêcher les grèves.

Ouagadougou : des Koglweogos pour empêcher les perturbations des cours

Les grèves, suspensions de cours et autres perturbations durant le mois de décembre sont devenues près qu’une tradition pour de nombreux élèves au Burkina. Chaque année le même scénario se répète, des élèves cagoulés en uniformes ou non, manifestent ou vandalisent du matériels dans des établissements scolaires. Au lycée Bangré Yiguia, les responsables ont fait appel à une milice d’auto-défense. «Les koglweogo que vous voyez, ils sont là pour la sécurité. Mais c’est l’initiative des parents d’élèves pour nous aider. C’est pour dissuader ce n’est pas pour agresser qui que ce soit », affirme Emmanuel Sawadogo, directeur du lycée Bangré Yiguia.

 

Studio Yafa · « Les koglwéogo sont là pour la sécurité sur l’initiative des parents d’élèves » ( MiniMag 10/11/20)
Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse