Articles

©AFP
Dango Ouattara et Blati Touré lors d'un match de Coupe d'Afrique, Cameroun, 2022

Football : Les Etalons se réconcilient avec les supporters

Après une série noire de trois matchs ponctués par des défaites, les Etalons du Burkina Faso tenaient à se racheter. Objectif atteint dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2023 avec une victoire contre le Cap Vert (2-0) et l’Eswatini (1-3).

Des Etalons retrouvés. Des supporters des Etalons avaient des appréhensions suite aux dernières sorties ratées après la CAN 2021 au Cameroun. Mais l’équipe nationale du Burkina Faso a rassuré son public. Menés par des jeunes comme Dango Ouattara, Gustavo Sangaré, Edmond Tapsoba, Issoufou Dayo ou encore Blati Touré, les Etalons ont assuré et rassuré. Deux matchs. Deux victoires. Six points et la tête du groupe B dans la qualification à la Coupe d’Afrique en Côte d’Ivoire.

Victorieux des Requins bleus Cap Vert le vendredi 3 juin (2-0), les Etalons se devaient de confirmer. Face à l’Eswatini le mardi 7 juin, il fallait faire sans le gardien de but Hervé Koffi. Les Burkinabè ont encore en mémoire les conséquences de sa blessure après la défaite (1-3) face au Sénégal à la CAN 2021. Ses remplaçants Farid Ouédraogo et Aboubacar Babayouré Sawadogo n’ont pas été à la hauteur notamment lors du match de classement contre le Cameroun. Cette fois, Kilian Nikièma a eu les faveurs de l'encadrement technique. 

Des victoires rassurantes

Le nouveau sélectionneur Hubert Velud testé positif à la Covid-19 est resté à son hôtel avant le début du match. Firmin Sanou, son adjoint a dû prendre le relais. A cela, l’équipe devait faire sans Ismahila Ouédraogo et Abdoul Fessal Tapsoba tous blessés. Le capitaine habituel, Bertrand Traoré était également absent.

Lire aussi: CAN Côte d’Ivoire 2023, les Etalons du Burkina se remettent au galop

Dans ce match piège, l’Eswatini marque contre le cours du jeu (1-0). Mais les Etalons réagissent rapidement avec Dango Ouattara et Stéphane Aziz Ki. Le premier réalise un doublé pour donner l’avantage aux Etalons (1-2). Le second entré en cours de jeu permet d’assurer la victoire (1-3). 

Ces deux victoires permettent aux Etalons de retrouver l’affection de certains supporters. « Pour le premier match ils ont vraiment bien joué. Ils ont eu un nouvel entraîneur. Il est bon », apprécie Souleymane Ouédraogo, un maçon.

Chasser les mauvais souvenirs

Tailleur, Zié Moumouni a aussi suivi les deux matchs. Le jeune homme est convaincu par les performances des Etalons pendant ces deux rencontres. « Ils ont bien joué pendant ces deux matchs. L’équipe est jeune, l’entraîneur aussi est un nouveau. Ils ont montré de bonnes choses. Je suis satisfait de ce que j’ai vu et je crois en eux », se satisfait Zié Moumouni. Cependant, il reconnaît que du chemin reste à faire avant les prochains matchs. Les Etalons ont encore quatre matchs à disputer avant de se qualifier à la prochaine CAN.

Ces victoires permettent aux Etalons de se réconcilier avec son public. Quatrième à la CAN 2021, ils avaient laissé leur supporter sur un goût d’inachevé avec une défaite aux tirs aux buts lors du match de classement contre le Cameroun. Ils avaient pourtant mené par 3 à 0 contre les Lions indomptables du Cameroun.

Ensuite, l'équipe burkinabè s’est inclinée face au Kosovo (5-0) et la Belgique (3-0) en matchs amicaux. Des supporters n’ont pas apprécié le non renouvellement du contrat de l’ancien sélectionneur Kamou Malo. Sous ses ordres, les Etalons ont atteint les demi-finales de la précédente CAN. Si certains semblent avoir tourné la page d’autres restent prudents.  « On va observer d’abord. Comme c’est un début, on va attendre de voir les prochains matchs », se réserve Saré, apprenti couturier.

La prochaine Coupe d’Afrique des nations se tient en Côte d’Ivoire. Pour des supporters, les Etalons ne doivent pas manquer cette compétition dans ce pays voisin où vivent près de 4 millions de Burkinabè. Les prochains matchs des Etalons prévus au mois de septembre contre le Togo permettront, peut-être, de rassurer davantage les supporters.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse