COVID-19 : Tous ensemble face au virus

Et aussi

L'appel d'offre de marché pour la construction de centré de santé, l'une des premières actions concrète du coronathon

Coronathon au Burkina : Voici à quoi serviront les 456 229 558 FCFA

Lancé en avril 2020, le Coronathon au Burkina Faso a permis de récolter plus de 450 millions de F CFA. Cette initiative citoyenne portée par l’Assemblée nationale visait à permettre à tous les citoyens de participer financièrement à la lutte contre la Covid-19. Six mois après, les organisateurs s’activent à poser les premiers actes grâce aux fonds collectés à travers l'élan populaire.

Ce jeudi 17 septembre, marque la première étape du Coronathon après la clôture des dons. Dans la cour du siège Coronathon à Koulouba, quartier situé au centre-ville de Ouagadougou, des représentants de sociétés de bâtiments et travaux publics (BTP) assistent au dépouillement des dossiers d'appels d'offres de marchés publics. L'air attentif, Karim Sankara, représentant d'une entreprise évoluant dans le domaine du bâtiment, de l’hydraulique et des routes, espère remporter un contrat pour sa société. « Nous avons suivi de bout en bout le dépouillement, nous attendons la suite avec l’espoir d’être retenu pour construire des infrastructures sanitaires», explique Karim Sankara. Son entreprise a soumissionné pour la construction d’un site d'hébergement et d’un centre de santé à Banfora dans la région des Cascades. 

Egalement présente pour le compte de sa société, Nina Paré est dans le même état d'esprit que le jeune Sankara. Son entreprise a aussi postulé pour la construction de centres hospitaliers régionaux à Banfora et Tenkodogo. « Nous espérons décrocher le marché pour réaliser ces infrastructures », confie-t-elle. « Nous avons lancé un appel d’offre de marché il y a quelques jours dans les journaux. Vu la nature du fonds, cela n’exigeait pas forcément un appel, mais nous avons opté pour cette procédure dans notre gouvernance afin de rassurer l’opinion publique de la sincérité et de la transparence qui encadrent nos actions », explique Martine Yabré, présidente de la commission d’attribution des marchés du Coronathon. Elle ajoute que les entreprises auront cinq mois pour livrer les centres de santé.
Au total, 13 soumissionnaires ont assisté ce jeudi matin au dépouillement des appels d’offres pour la construction d’infrastructures sanitaires. Le tout, sous le regard vigilant d’un huissier de justice. « Vous aurez 72h pour compléter vos dossiers en cas d’absence d’un document », lance Martine Yabré aux soumissionnaires à la fin du dépouillement.

 

Trois centres de santé en perspective à Dori, Banfora et Tenkodogo


Le Coronathon a permis de récolter la somme de 456 229 558 F CFA. Selon les responsables de cette initiative citoyenne, avec ce fonds, il est prévu la construction de trois centres de santé à Banfora, Tenkodogo et Dori. A cela s’ajouteront l’équipement d’un laboratoire et l’achat de consommables médicaux. Ce choix d’investissement a été fait en fonction des besoins exprimés par le ministère en charge de la santé et le Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires (CORUS) qui assurent la gestion de la pandémie de la Covid-19 au Burkina.  Pour Martine Yabré, présidente de la commission d'attribution des marchés du Coronathon, la construction de ces infrastructures peut être inscrite dans l’histoire du Burkina Faso comme une constitution citoyenne au profit de la lutte contre les maladies infectieuses.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Union Européenne
Confédération Suisse