Minimag

A Tenkodogo, de nombreux jeunes deviennent conducteurs de taxi moto, faute d'emploi.

Tenkodogo : mototaximan, dernier recours contre le chômage

Ils sont devenus  conducteurs de motos-taxis, après plusieurs échecs ailleurs. Pour de nombreux jeunes de Tenkodogo, mener une telle activité, est préférable au chômage. ‘’ Cela fait bientôt 10 ans que je conduis, mais je n’arrive toujours pas à prendre convenablement soin de ma famille’’  affirme Ibrahim Samandoulougou, jeune conducteur. Tout comme la circulation des tricycles transformés en taxi, celle des motocyclettes, n’est pas non plus, règlementée. Même si ses principaux acteurs tentent de mieux organiser l'activité.

Pour en savoir plus sur nos activités
M'inscrire à la newsletter
Studio Yafa est soutenu par
Ambassade de Suède
Confédération Suisse